Dominique de Baize

Dom3

Dominique de Baize

Grand amoureux de la mer, Dominique trouva sa voie très jeune lorsque son père, Hervé, acheta une maison en bord de mer à Rivière Noire. Comme ses frères, il passa tous ses week-ends et ses vacances dans l’eau, fasciné par cet élément et ses créatures. Il est d’ailleurs le seul de la famille à avoir passé plus de temps en mer que sur terre. Vers l’âge de 15 ans, son père l’initia à la pêche au gros sur le bateau familial Valevan, et ce fut le déclic pour Dominique : dès lors, une belle histoire d’amour débuta entre le jeune homme et l’océan.

Dans les années 1993, son père, Hervé, commença à emmener son frère Nicolas et lui après les cours (au moins 3 à 4 fois par semaine) pour aller pêcher le thon jaune sur la côte ouest, pour le plus grand plaisir de ces derniers.

Puis, les aventures s’enchaînèrent. En 1996, Hervé De Baize et 2 associés rachetèrent le Centre de pêche, et Dominique fut engagé comme second sur l’un des bateaux de la société, le fameux Ti Copain – un 38 pieds à l’inépuisable réserve d’histoires. À cette époque, le Centre de pêche laissa la place à La Carangue Ltée.

En 1998, Dominique débuta comme skipper lorsque son père acheta le Tremelette 42 et le surnomma Les Copains d’à Bord.

Dominique devint ensuite skipper sur les bateaux de la société, le Bonanza et le Capt. Spirit, et fit son chemin aux côtés des grands skippers de pêche au gros de la côte ouest. Il fut également membre du conseil d’administration de la Tourism Authority, intégrant le « Competency Test Panel » (un comité chargé de décider des règles et de l’avenir des eaux mauriciennes) de 2008 à 2016.

Au fil des années, il fit le bonheur de pêcheurs du monde entier grâce à des prises extraordinaires, notamment un thon jaune de 217 lbs, un thon à dents de chine (dit “thon blanc”) de 202 lbs, un marlin bleu de 870 lbs, un marlin noir d’environ 900 lbs (n’ayant pas été officiellement pesé), et bien d’autres… Dominique sut se différencier en étant l’un des premiers skippers de l’île Maurice à relâcher tous types de requins et les petits marlins.

Malgré ses nombreuses prises de marlins de plus de 1000 lbs, Dominique ne fait pas encore partie de ces skippers ayant eu le privilège d’en ramener à terre – mais il reste le seul à pouvoir témoigner de dizaines de longues batailles.

Planifiez vos prochaines excursions en mer avec nous.